Fin de l'Occident, naissance du monde
Auteurs   Kempf, Hervé (Auteur)
Editeur   Ed. du Seuil
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2013
Collation   1 vol. (154 p.)
Format   21 cm
indice Dewey   338.927
330
ISBN   978-2-02-108463-4
Prix   15 EUR
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
Cornier 1740900010677 305.8 KEMAdulteDisponible
Résumé : Alors que jusqu'au XVIIIe siècle, les conditions de vie sur la planète ne présentaient pas de différences marquées, le monde a vécu à cette époque ce que les historiens appellent aujourd'hui la Grande divergence : l'Occident s'est imposé. Or, depuis quelques décennies, c'est à une Grande convergence que l'on assiste, et l'Occident est progressivement rattrapé par le reste du monde. Mais cette convergence se produit dans un contexte écologique tel que, si nous laissons s'aggraver celle-ci, l'amélioration de la condition humaine ne sera plus possible. Et le mur écologique implique que l'égalisation sociale se produise par un abaissement de la condition des plus riches, autrement dit par une réduction de la condition matérielle des Occidentaux. Comment vivrons-nous cette évolution ' Soit les pays occidentaux et les autre pays riches tenteront d'enrayer cette tendance, et les rivalités pour accéder aux ressources multiplieront les guerres. Soit les sociétés occidentales s'adapteront volontairement à ce courant historique et le monde pourra alors faire face à la crise écologique de manière pacifique, tendant vers la formation d'une société planétaire, certes traversée de tensions, mais rendue cohérente par l'intérêt commun de la survie dans les meilleures conditions possibles. Écrit comme un thriller qui prendrait comme fil conducteur les tribulations de l'humanité depuis son apparition sur terre, cet essai captivant est fondamentalement habité par l'optimisme. Hervé Kempf est le journaliste d'environnement le plus réputé en France. Il assure la rubrique Écologie du journal Le Monde et anime le site reporterre.net. Tous ses livres sont désormais des bestsellers, récemment : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009) et L'Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011).